Combien coûte une assurance dommage ouvrage ?

L’assurance dommages ouvrage concerne toute personne faisant réaliser des travaux de construction ou de rénovation par un professionnel du BTP. Couverture obligatoire pour tous les maîtres d’ouvrage, que ce soient des professionnels ou des particuliers, cette assurance doit être incluse dans le budget. Mais combien coûte-t-elle exactement ? Réponse.

Quel est le coût de l’assurance dommages ouvrage ?

Le prix d’une assurance dommage ouvrage moyen en France tourne autour des 3 770 euros. Ce tarif varie cependant en fonction de plusieurs critères, à savoir, le type d’ouvrage à réaliser, le coût de la construction et la nature de travaux à réaliser. Il peut aller de 2 900 euros pour des travaux d’isolation par l’extérieur pour une maison individuelle, à 9 050 euros pour des travaux de construction d’un bâtiment destiné à un usage professionnel. Ce tarif est même susceptible d’atteindre les 16 000 euros pour les bâtiments industriels. Cette couverture couvre tous les dommages de nature décennale que le propriétaire pourrait constater sur son bien dans les 10 années suivant sa réception. Ce sont notamment les dommages affectant la solidité de l’ouvrage et les dommages le rendant impropre à sa destination. Il faut noter que ces tarifs n’incluent pas les garanties complémentaires comme la garantie Constructeur Non Réalisateur, la garantie tous risques chantier ou la responsabilité civile du maître d’ouvrage.

Comment calculer le prix d’une assurance dommages ouvrage ?

Pour calculer le prix d’une assurance dommages ouvrage, les compagnies d’assurance se basent sur un certain nombre d’éléments. Pour commencer, l’assureur va se référer au coût total des travaux à garantir, à partir duquel il va appliquer un taux proportionnel allant de 0,8 à 12%. Ce taux va donc varier selon qu’il s’agit d’une maison individuelle, d’un appartement ou d’un immeuble, et selon la nature des travaux. En dehors de cela, l’assureur va également prendre en considération la destination du bâtiment. Le taux sera donc plus ou moins élevé selon que le bien soit destiné à un usage personnel, pour une location ou pour la vente. Il faut toutefois noter qu’il existe une prime minimum pour les travaux de faible montant et elle est de 2 895 euros.

D’autre part, si vous rajoutez des garanties supplémentaires à votre assurance, vous serez amené à payer une somme plus conséquente. Les compagnies proposent habituellement la garantie constructeur non réalisateur, la garantie tous risques chantier, la responsabilité civile du maître d’ouvrage et la garantie des dommages immatériels. Le statut du maître d’ouvrage ne détermine pas le prix de son assurance dommages ouvrage, qu’il soit un particulier ou un promoteur immobilier.

Comment payer moins cher son assurance dommages ouvrage ?

Contrairement à d’autres assurances, l’assurance DO est payable en une seule fois avant que le chantier démarre. Cette prime unique peut donc vous sembler onéreuse, d’autant qu’il n’est pas possible d’échelonner le paiement. Toutefois, il faut garder à l’esprit que cette assurance vous protègera pendant 10 ans et compte tenu des dommages couverts, cette prime ne représente pas grand-chose. Néanmoins, si vous souhaitez bénéficier d’une offre au meilleur prix, vous avez la possibilité de comparer les propositions disponibles sur le marché. Pour ce faire, n’hésitez pas à recourir à un comparateur en ligne qui est à la fois gratuit et sans engagement. En quelques minutes, vous serez en mesure d’envoyer des demandes de devis à toutes les compagnies d’assurance afin de recevoir des devis personnalisés. Il suffit de comparer ces devis pour obtenir la meilleure offre. Il faut noter que peu d’assureurs proposent cette garantie puisqu’elle est considérée comme un risque peu rentable. Avec l’aide d’un courtier en assurance DO, vous augmenterez vos chances de vous adresser à un organisme solide pour vous protéger pendant 10 ans.

[do_widget id=custom_html-6]